Sunday, December 13, 2009

Blagues du dimanche


Théorie du mouton
Un troupeau de moutons ne peut se déplacer qu'à la vitesse du mouton le plus lent.
Quand le troupeau est pourchassé, ce sont les plus lents et les plus faibles qui sont attaqués en premier.
Cette sélection naturelle est bonne pour le troupeau en général, parce que la vitesse du troupeau augmente à mesure que les plus lents et les plus faibles sont éliminés.
De la même façon, le cerveau humain ne peut fonctionner plus vite que ses cellules les plus lentes.
Comme on le sait aujourd'hui, la consommation d'alcool détruit les cellules du cerveau.
Naturellement ce sont les cellules les plus les lentes et les plus faibles qui sont détruites en premier.
On peut donc en déduire que la consommation d'alcool élimine les cellules les plus faibles, rendant ainsi notre cerveau de plus en plus performant.
Ce qui explique pourquoi on se sent toujours un peu plus intelligent après
4 ou 5 apéros !
CQFD.

Culture
Un évêque, un curé et une bonne sœur reviennent d'un pèlerinage à Rome. Dans le train, ils lisent tous les trois le journal "La Croix".
L'évêque, un peu joueur, leur dit :
Et si on faisait un concours de mots croisés puisqu'on a tous le même journal ?
Ils s'y mettent dare-dare et, au bout de 5 minutes, l'évêque s'écrie :
ça y est, j'ai fini, c'était vraiment facile !
La bonne sœur, 2 minutes plus tard :
J'ai fini moi aussi, mais ce n'était pas évident.
Dix minutes plus tard, le curé se gratte toujours la tête.
L'évêque vient à son secours :
Mais qu'est-ce qui vous embête ?
Le curé :
Ben, le 3 horizontal... j'ai bien les dernières lettres, "OUILLES", mais je ne trouve pas du tout la première : est-ce que c'est nouilles ou mouilles ? Non, je ne vois vraiment pas !
L'évêque :
Voyons la définition : " se vident quand le coup est tiré ". Mais ce sont les douilles, bien sûr !
Alors, la bonne sœur demande d'une petite voix :
Zut ! Vous n'auriez pas une gomme... ?

Pas très fine (... de Clair !)

La maîtresse demande aux enfants : Avec quels fruits peut-on faire de la compote ?
Les mains se lèvent :
« Avec des pommes,..... avec des poires,.... avec des pêches », etc....
Et un petit garçon crie : « Avec des moules, maîtresse ! » La maîtresse lui demande : « Es-tu sûr de toi ? Les moules sont des fruits de mer, et je ne crois pas qu'on puisse faire de la compote avec ! » Le garçon : « Ben.... je ne connais pas la recette mais ma mère quand elle se lève le matin, elle dit toujours : j'ai la moule en compote ! »
Merci à Mehnaz pour les blagues

Bookmark and Share